Pélérinage et tourisme pendant la guerre

La Grande Guerre endeuille de nombreuses familles et détruit des villages et des paysages sur des centaines de kilomètres de la Mer du Nord à la frontière suisse. Ces bouleversements ont pour conséquence la création de nouveaux types de déplacements, alors même que la guerre n’est pas encore terminée.

Quelques familles parviennent en effet à se rendre sur la tombe d’un proche. Ces pèlerinages s’organisent avec l’accord des autorités militaires qui ont tout pouvoir dans la zone de front. Ils ne sont possibles que lorsque les combats se sont déplacés suffisamment pour que la visite puisse se faire avec un minimum de sécurité ou lorsque leur proche a été inhumé à l’arrière-front.

Parallèlement, des touristes, peu nombreux, se rendent sur les anciens champs de bataille pour observer les conséquences du conflit. En France, la société Michelin, qui produit notamment des pneus et des cartes routières, édite dès 1917 un premier Guide illustré Michelin des champs de bataille sur la Marne (6-13 septembre 1914). Alors que les combats font rage non loin de ce territoire, cet ouvrage permet aux visiteurs de découvrir les lieux où l’armée française a résisté avec ses alliés à la grande offensive allemande du début de la guerre. De nouvelles éditions du guide Michelin sont publiées après la guerre sur les différentes zones du front. Certaines d’entre elles sont traduites en anglais et en allemand.

Loading, please wait...
  • En allant à la Noüe, 12 mai 1917, photographie, Caverne du Dragon-Musée du Chemin des Dames, Aisne

    Cette photographie montre le pèlerinage de Mme Vernes, la mère d’un aviateur français dont l’appareil est abattu dans l’Aisne le 24 mars 1917. Elle a sollicité et obtenu un laissez-passer pour se rendre sur la sépulture de son fils. A la fin de la guerre, un monument est érigé par la famille à l’emplacement même des tombes provisoires.

  • Affiche publicitaire pour les « Guides illustrés Michelin des champs de bataille », premier quart du 20e siècle, affiche, Patrimoine Historique Michelin © Michelin, Clermont-Ferrand

    La société Michelin accompagne la sortie de ses Guides illustrés des champs de bataille d’une campagne de communication importante. Voici l’affiche qui fait la promotion de l’édition sur « L’Alsace et les combats des Vosges » de 1920.

  • Illustrated Michelin Guides to the battlefields (1914-1918). The Somme, volume 1, The First Battle of the Somme (1916-1917), 1919, livre, coll. Historial de la Grande Guerre © Y.Medmoun

    Il s’agit d’une édition en anglais de l’un des Guides illustrés Michelin des champs de bataille.

En allant à la NoüeAffiche publicitaireIllustrated Michelin Guides to the battlefields. The Somme