Monuments aux morts et cénotaphes

Parallèlement à la construction de grands cimetières et mémoriaux, les communautés en deuil sont aussi à l’origine de la création de monuments locaux pour rendre hommage à leurs disparus, à cette génération perdue.

C’est en France un phénomène bien connu : celui des monuments aux morts. Il a été initié lors de la précédente guerre, celle de 1870 contre les Prussiens. Il prend toutefois une toute autre ampleur à l’issue de la Grande Guerre. De nombreuses communes françaises se lancent dans la construction de ce type de monuments sur lesquels sont inscrits tous les noms des hommes de la ville qui ont perdu la vie pendant le conflit. Plusieurs milliers sont érigés après 1918.

En Angleterre également, des monuments aux morts, les War Memorials, sont édifiés après guerre en divers lieux. Dans ce pays, une forme particulière d’hommage a également vu le jour dès les premières années de la guerre et s’est prolongée pendant toute la durée du conflit : les Rolls of Honour. Il s’agit de listes, éditées généralement par des établissements scolaires et des associations, qui recensent leurs anciens élèves ou leurs membres décédés sur les champs de bataille.

Loading, please wait...
  • Inauguration du monument aux morts de Louvencourt (Somme), premier quart du 20e siècle, photographie, coll. Historial de la Grande Guerre, Péronne

  • Bas-relief du monument aux morts d’Haisnes (Pas-de-Calais), premier quart du 20e siècle, photographie, © Jacques Quecq d’Henripret/Cassel, musée départemental de Flandre

    Le monument, inauguré en septembre 1934, est l’œuvre du sculpteur Henri Soubricas (1886-1942). Le bas-relief montre une mère, son fils et sa fille se recueillant sur la tombe du père décédé.

  • Haydon Bridge War Memorial, photographie, coll. Linge © P&K Linge

    Haydon Bridge est un petit village du Northumberland (Angleterre). Son monument aux morts est inauguré en septembre 1921. Les noms de 56 hommes et 1 femme y sont inscrits.

Louvencourtbas-relief du monument aux morts d’Haisnesunveiling of war memorial Haydon Bridge