En déclarant la guerre à l’Allemagne le 4 août 1914, la Grande-Bretagne entre officiellement dans la Première Guerre mondiale. Si la violation du territoire belge constitue l’élément déclencheur à cette déclaration de guerre, c’est surtout le jeu complexe des alliances diplomatiques internationales, conclues dès la fin du 19e siècle, qui fait basculer la Couronne britannique, aux côtés de la France, dans une grave crise européenne qui se transforme rapidement en conflit mondial.

Entre 1914 et 1918, des hommes originaires des quatre coins de l’Empire britannique convergent alors vers la France et la Belgique pour participer aux combats. Sur le front occidental, ils sont essentiellement stationnés de la Somme à la Belgique. Après quatre années de présence et de cohabitation avec les populations civiles, nombreuses sont les traces et souvenirs laissés par les troupes britanniques.