Les théâtres d'opération britanniques

En août 1914, le corps expéditionnaire britannique intervient en Belgique (Mons) et dans le Nord de la France (Le Cateau). Après un bref engagement dans la Marne et l’Aisne, ses troupes combattent à partir d’octobre à Messines, Armentières et lors de la première bataille d’Ypres.

En avril 1915, les Britanniques participent à la deuxième bataille d’Ypres au cours de laquelle les Allemands utilisent pour la première fois les gaz. En soutien à l’offensive française de mai 1915, ils sont aussi engagés au nord du canal de La Bassée (Festubert et Aubers). Le 25 septembre 1915, ils mènent une attaque, avec l’appui des gaz, dans le secteur de Loos.

Dès février 1916, les Britanniques relèvent les positions françaises en Artois. Ils tiennent désormais la ligne de front serpentant de la Somme à Ypres. 1916 est essentiellement marquée par l’offensive de la Somme lancée le 1er juillet. Les 19 et 20 juillet, les Australiens sont, quant à eux, impliqués dans la bataille de Fromelles.

Durant la bataille d’Arras, engagée le 9 avril 1917, les Canadiens s’illustrent en capturant la crête de Vimy. 1917 marque aussi l’engagement britannique en Belgique (troisième bataille d’Ypres) et en direction de Cambrai où les tanks sont utilisés.

Au printemps 1918, suite à l’offensive allemande, les Britanniques combattent dans les régions de la vallée de la Lys et des collines flamandes. Les contre-offensives alliées engagées à partir de l’été 1918 marquent toutefois le début du repli allemand, jusqu’à la victoire.

Loading, please wait...
  • Des fusiliers royaux se reposant après l’assaut de La Boisselle, 1916, photographie argentique sur papier, coll. Historial de la Grande Guerre, Péronne

    Le 1er juillet 1916, les Britanniques lancent une grande offensive contre les lignes allemandes. La bataille de la Somme débute par une série d’explosions causées par des mines placées sous les premières lignes des tranchées allemandes. A La Boisselle, celles-ci sont à l’origine du cratère de Lochnagar, profond de 100 mètres et large de 30 mètres.

  • Loos-en-Gohelle, 1918, photographie, Archives départementales du Pas-de-Calais – côte 8FiD 946

    La bataille de Loos (Pas-de-Calais) se déroule entre le 25 septembre et le 18 octobre 1915. Il s’agit d’une grande offensive britannique qui a permis de libérer la ville. Avant celle-ci, la partie de la ligne de front tenue par les troupes britanniques dans le Pas-de-Calais se limite à quelques kilomètres de la région de Festubert, Richebourg et Givenchy-lès-la-Bassée.

des fusiliers royaux se reposant après l’assaut de La BoisselleLoos-en-Gohelle détruite