L'armée britannique

Durant la guerre, une des spécificités de l’engagement militaire de la Grande-Bretagne tient au formidable développement de sa force armée. Alors qu’en août 1914, la participation militaire de la Grande-Bretagne se limite à l’envoi sur le front ouest d’un modeste corps expéditionnaire, fort de 100 000 hommes environ, on estime à 4 millions le nombre de combattants réunis dans les rangs de l’armée britannique en 1918.

A la différence de la France et de l’Allemagne, la Grande-Bretagne dispose en 1914 d’une armée composée uniquement de professionnels (Regular Army), de soldats territoriaux (Territorial Force) et de réservistes (Special Reserve). Dans ce contexte, Lord Kitchener, Secrétaire d'Etat à la Guerre, lance dès août 1914 une vaste campagne visant à enrôler un maximum d’hommes. Spontanément, de très nombreux volontaires viennent compléter les rangs d'une nouvelle force rapidement désignée « New Army Kitchener ».

Malgré le réel succès de cet appel au volontariat (2 500 000 engagés en deux ans), les rangs de l'armée britannique demeurent insuffisamment fournis au regard des besoins nouveaux et compte tenu des pertes enregistrées en 1914 et 1915. A partir de janvier 1916, à l'issue d'un long débat politique, le service obligatoire est officiellement instauré au Royaume-Uni à l'exception de l'Irlande. C'est désormais une armée de masse qui est alignée sur les champs de bataille jusqu'à la fin de la guerre.

Loading, please wait...
  • Affiche « Step into your place », 1915, affiche, In Flanders Fields Museum, Ypres

    Cette affiche incitant les hommes de Grande-Bretagne à s’engager fait écho aux longues files de volontaires qui s’étendent devant les bureaux de recrutement britanniques dès août 1914.

  • Article « L’armée de Kitchener » dans le Journal de Montreuil, 9 avril 1916, journal, Archives départementales du Pas-de-Calais – côte PG 224/8

    En 1915, la presse locale du Pas-de-Calais rend hommage aux nombreux volontaires anglais. Lord Kitchener appelle ses compatriotes à rejoindre les rangs de l’armée. L’afflux massif de volontaires va permettre à l’armée britannique d’aligner, en janvier 1915, 72 divisions alors qu’elle n’en disposait que de 6 au 1er aout 1914.

Step into your place. Affiche représentant une file de volontairesarticle de presse