La guerre arrive

L’entrée des troupes allemandes en Belgique est marquée par des violences contre la population civile soupçonnée de cacher des francs-tireurs. Ces « atrocités », vite dénoncées et amplifiées, et la peur des destructions provoquent le départ d’un million et demi de Belges vers les Pays-Bas, la France, la Grande-Bretagne.

La vision de ces premiers réfugiés, le souvenir de 1870 et le départ des administrations (les gouvernements belges et français déménagent, des maires quittent leur commune) décident les civils du Nord de la France à se mettre à leur tour en route.

Avec l’avancée du front commence donc un vaste mouvement d’exode que les autorités peinent à contenir. Le trajet s’improvise en fonction des possibilités d’hébergement et de transport : si les plus riches utilisent l’automobile, beaucoup partent à pied, avec leurs biens entassés sur des charrettes.

Où aller ? La plupart effectuent de micro-déplacements pour se mettre à l'abri le temps des combats et mieux revenir une fois le front stabilisé. Par exemple, près d'un million de Belges rentrent chez eux.

D’autres, souvent des notables, choisissent de s’installer loin du front, le temps de la guerre. Leur déplacement se transforme en un exil.

Loading, please wait...
  • Réfugiés picards fuyant l’envahisseur emmenant leurs biens et leur bétail, premier quart du 20e siècle, photographie, Archives départementales de l’Aisne – côte FRAD002 22 Fi Guerre 1914-1918 13

    Les Picards aussi fuient devant l’avancée des troupes allemandes précédée par les rumeurs d’atrocités commises sur les civils en Belgique.

  • Réfugiés belges en Hollande sur le chemin des bâtiments où ils seront pris en charge, photographie extraite de l’Illustrierte Zeitung, volume 1, juillet-décembre 1914, Archives départementales de l’Aisne – côte FRAD002 G 2561

    Le nombre de Belges réfugiés aux Pays-Bas en novembre 1914 est estimé à près d’un million.

  • Une réfugiée belge et son enfant, photographie extraite du « Panorama de la Guerre », tome 1, 1914, Caverne du Dragon-Musée du Chemin des Dames, Aisne

Réfugiés picards fuyant l’envahisseur emmenant leurs biens et leur bétailRéfugiés belges en Hollandeune réfugiée belge et son enfant