Déportations et travail

Pour effectuer divers travaux, l’armée allemande déplace des civils sur de petites ou grandes distances. On parle souvent de déportations pour ces déplacements forcés.

Début 1916, Roubaix connaît ainsi des émeutes liées à la crise du ravitaillement. En réponse, les autorités allemandes envoient en avril des ouvriers du Nord dans la Somme, l'Aisne ou les Ardennes pour les travaux des champs. Devant les critiques internationales, cette déportation est interrompue précocement. L'opération est par ailleurs un échec : les 25 000 ouvriers envoyés sont ignorants du monde agricole. Ils rentrent chez eux fin 1916.

De même, pour faire fonctionner les usines et parce que le recrutement volontaire est insuffisant (12 000 hommes en 1916), l'armée d’occupation expédie des Belges en Allemagne ou dans des Bataillons de Travailleurs civils (ZAB) en France occupée. Ces déportés, assimilés à des prisonniers de guerre, ont des conditions de travail et de vie très dures : plus de 2% meurent en exil, de fatigue et de maladie. Là aussi, des protestations amènent à la cessation des déportations. Au total, 60 000 Belges sont déportés en Allemagne et 60 000 en France occupée.

Loading, please wait...
  • Corvée de doryphores avant 1918, premier quart du 20e siècle, photographie, collection Familistère de Guise, Aisne

    Des femmes et des enfants travaillent dans un champ.

  • Brassard ZAB, premier quart du 20e siècle, tissu, Caverne du Dragon-Musée du Chemin des Dames, Aisne

    Les ZAB, Zivilarbeitersbataillon, régime disciplinaire, sont initiés le 20 octobre 1916, destinés aux civils réfractaires, c’est-à-dire à ceux qui ont refusé de travailler pour l’autorité allemande. Ils portent un brassard rouge. Il s’agit ici du bataillon de travailleurs civils n°6.

  • Déportées françaises de corvée de lessive, 1914-1918, carte postale allemande, coll. Archives départementales du Nord Lille France – Cote 30 Fi 14-18/317

    Dans les camps d’internement allemands, les civils sont également soumis à différentes corvées. Ici, des femmes lavent le linge dans un lavoir.

corvée de doryphores avant 1918brassard ZABFranzösische Frauen beim Waschen in einer Waschanstalt