La mobilisation

Août 1914 : en quelques semaines, presque toute l’Europe bascule dans la guerre. Jamais dans son Histoire, le vieux continent n’avait connu, simultanément et en si peu de temps, la mobilisation d’un si grand nombre d’hommes. La Serbie (25 juillet), la Russie (30 juillet), l’Autriche-Hongrie (nuit du 30 au 31 juillet), la Belgique (31 juillet), l’Allemagne (1er août) et la France (1er août) ont recours à la mobilisation générale. Celle-ci s’appuie sur le service militaire obligatoire. Les affiches sont alors le média le plus efficace pour relayer l’information. A titre d’exemple, en France, l’armée compte 800 000 hommes en 1914. La mobilisation la porte à 3 580 000.

Le Royaume-Unis qui ne possède pas de service militaire, mais dispose d’une armée de métier, a recours à des centaines de milliers de volontaires pour compléter ses rangs. Ainsi, le 4 août 1914, le Royaume-Uni décide d’entrer en guerre et d’envoyer un corps expéditionnaire au côté des Français. Celui-ci ne dispose alors que d’environ 100 000 hommes. A la fin de la guerre, l’armée britannique compte près de 4 millions de combattants. En 1914, la Belgique, quant à elle, n’a institué le service militaire obligatoire que depuis à peine un an. Peu d’hommes sont donc mobilisables, ce qui explique le recours aux volontaires qui se présentent par milliers devant les bureaux de recrutement.

Loading, please wait...
  • « Step into your place », 1915, affiche, In Flanders Fields Museum, Ypres

    Pour mobiliser les volontaires, le Royaume-Uni lance une grande campagne par voie d’affichage. Ceux-ci se présentent alors par centaines aux portes des bureaux de recrutement, formant de longues files.

  • Ordre de mobilisation générale, août 1914, affiche, coll. Archives départementales du Nord Lille France

    En France, c’est par voie d’affichage que les « Français soumis aux obligations militaires » sont avertis de la mobilisation qui est effective le 2 août 1914 à 0h. Les jeunes hommes alors au service militaire et les réservistes de 24 à 48 ans sont concernés, à l’exception des cheminots et d’une partie des mineurs de fond.

  • Lille, rue Faidherbe, le premier jour de la mobilisation, 2 août 1914, photographie imprimée, coll. Archives départementales du Nord Lille France – Cote 30 Fi 14-18/8

    La mobilisation générale démarre dès le 2 août 1914 et est achevée le 18 août. Tous les hommes de 24 à 48 ans sont incorporés aux Armées de Terre et de Mer.

Step into your place. Affiche représentant une file de volontairesordre de mobilisation généraleLille (Nord) – Côté gauche de la rue Faidherbe prise de la gare