En 1914, au moment du déclenchement de la Première Guerre mondiale, presque 600 000 soldats britanniques et des dominions (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud) arrivent en Flandre contre 20 000 à 30 000 français de métropole et des colonies et plusieurs milliers de belges. En 1917, on estime à plus d’un demi-million le nombre de militaires cantonnés dans la zone autour d’Ypres. 
La ville de Cassel dans les Flandres françaises voit ainsi débarquer des milliers de soldats français et britanniques, avec l’installation des quartiers généraux de Foch et Plumer et de toute une infrastructure considérable.